31/10/2011

Liste définitive des participants pour Gembloux 2011.

Abel

 

Peter

 

Annandale

 

Pieter

 

Annegarn

 

Martin

 

Aubry

 

Renaud

 

Bahls

 

Norbert

 

Baran

 

Evrahim

 

Berkus

 

Ondrej

 

Bernard

 

Philippe

 

Bol-Lust

 

Sonia

 

Borger

 

Wolf

 

Bosnjak

 

 

 

Bouchonville

 

Claude

 

Boulin

 

Rémy

 

Bourguignon Dirk Forge Ostiches

 

Brenière

 

David

 

Brixi

 

Jaroslav

 

Budd

 

Dave

 

Bush

 

Owen

 

Castanier Pome

 

Mercorne

 

Charbonnier

 

Xavier

 

Ciachera

 

 

Richard

 

 

Colla

 

Jean-François

 

Colla

 

Joseph

 

Dabakyan

 

Arkady

 

de Buyer Danielle Wildsteer

 

Danielle

 

De Coene

 

Filip

 

De Leeuw

 

Filip

 

De Pauw

 

Ed

 

Dehouck

 

Henri

 

Delfosse

 

Jacques

 

Depireux

 

Marc

 

Dion

 

Sylvain

 

Dobner

 

Alfred

 

Döpgen

 

Jenni

 

Dostert

 

Uwe

 

Dox

 

Jan

 

Eifler

 

Michael

 

Eklund

 

Maihkel

 

Espi

 

Stéphane

 

Fantino

 

Elsa

 

Geldolf Tony

 

Sharptools

 

Gerasimov

 

Vladimir

 

Giraud

 

Claude

 

Grösche

 

Reiner

 

Grunert

 

Elmar

 

Noriyuki Ishida

 

Rockstead

 

Hara

 

Koji

 

Hauschild

 

Thomas

 

Henriot Thierry

 

Neptunia

 

Holmbacka Dennis Brisa

 

Dennis

 

Hovaere

 

Jérôme

 

Hustache

 

David

 

Jägel

 

Ingo

 

Jolivet

 

Jean

 

Kisslinger

 

Milos

 

Knops

 

Jan

 

Lafôret

 

Jean-Claude

 

Lagarde

 

Bruno

 

Lagerspets

 

Joachim

 

Lagidse

 

Gotscha

 

Laloyaux

 

Claude

 

Lambotte

 

Marcel

 

Laplace

 

Emmanuel

 

Laurent

 

Véro

 

Lazinski

 

Robert

 

Lebbing

 

Johan

 

Lévêque

 

Jean-Baptiste

 

Lièvre

 

Cyrille

 

Löbach

 

Gunther

 

Loïacono

 

Giacomo

 

Lurquin

 

Samuel

 

Machy

 

Hervé

 

Mandt

 

Joe

 

Markman

 

Erik

 

Mayer Simone

 

Novacula

 

Mijoule

 

Benoit

 

Mongin

 

Jacques

 

Monteiro

 

Victor

 

Moriaux

 

André

 

Mottais

 

Stéphanie

 

Mouton Michel

 

Feu & Fer ASBL

 

Musso

 

Alexandre

 

Naert Yves

 

The Edge

 

Nava

 

Ferdinando

 

Normand

 

Alexandre

 

Olbricht Dhan

 

Blades & More

 

Oostendorp

 

Anthony

 

Pallarès

 

David

 

Parmentier

 

Eric

 

Pelgroms

 

Patrick

 

Perrin

 

Fred

 

Plazen

 

Éric

 

Poveda

 

Sébastien

 

Régel

 

Jean-Louis

 

Remmen

 

Klaas

 

Renske Schuyt

 

Atelier Alkmaar

 

Rihacek

 

Pavel

 

Ronse

 

Christian

 

Rosecky

 

Michal

 

Salsi

 

Alex

 

Schick

 

Michael

 

Schitz

 

Jean-Jacques

 

Schrage

 

Horst

 

Schweikert

 

Andreas

 

Sevecek

 

Pavel

 

Steigerwald

 

Stefan

 

Strande

 

Poul

 

Tcherné

 

David

 

Thomas

 

Franck

 

Turna

 

Pavol

 

Ussing

 

Hendrik

 

Vally

 

Daniel

 

Van Bellegem

 

Gustaaf

 

van den Elsen

 

Gert

 

Van Leeuwen

 

Theo

 

Van Poppel

 

Gudy

 

Van Rijswijk

 

Aad

 

Vanhuffelen

 

Jacques

 

Verstappen

 

Christophe

 

Viallon

 

Henri

 

Victors

 

Gilles

 

Visser

 

Jurgen

 

Wagendorp

 

Tim

 

Wawer

 

Raf

 

Wirtz

 

Achim

 

Zawada

 

Wojciech

 

BladesSport NL

 

 

 

OTG

 

 

 

Cercle Royal d'Art & d'Histoire

 

Academie Anderlecht

 

Vrolijckx

 

Hendrik

 

Runge

 

Ingo

 

Roussel

 

Patrick

 

17:10 Écrit par Jacques Delfosse, BKS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/10/2011

Programme Gembloux 2011.

 

La Belgian Knife’s Society (BKS) a le plaisir de vous inviter pour les 12èmes Journées de la Coutellerie à Gembloux. Cette bourse aura lieu les vendredi 11 au soir, le samedi 12 et le dimanche 13 novembre 2011. Comme il est de tradition, l’accent y sera mis sur les couteaux fabriqués à la main. Il y a place dans ce show pour tous les aspects de l’artisanat coutelier : des couteaux faits à la main aux matériaux, livres et aux outils. Le thème central cette année est « Wootz ». De nombreuses démonstrations et séminaires sont prévus pour le grand public. Naturellement il y aura aussi une petite restauration et bar avec le bonne bière de Gembloux !

 

 

 

PROGRAMME

 

 

 

Vendredi 11 novembre

 

 

 

19 – 21 : Expo & vente de couteaux

 

19 – 21 : expo Wootz

 

 

 

Samedi 12 novembre

 

 

 

10 – 18 : Expo & vente de couteaux

 

10 – 18 : expo Wootz, ouverture Musée municipal de coutellerie (après midi), ateliers de la coutellerie Depireux & démonstrations (forge)

 

11 : Juger la qualité d’un couteau (par Tim Wagendorp et Gert van den Elsen - en français / néerlandais)

 

12 : Bladesport - essais de coupe

 

13.30 : Wootz (en français – Fabian Damanet)

 

14.30 : Wootz (en néerlandais - Klaas Remmen)

 

15.30 : Wootz (en allemand – Andreas Schweikert)

 

16.30 : Wootz (en anglais – Owen Bush)

 

14 – 16 : Techniques de coupe pour la cuisine (par cuisinier Fred Jans)

 

 

 

Dimanche 13 novembre 

 

 

 

10 – 17 : Expo & vente de couteaux

 

10 – 17 : expo Wootz, ouverture Musée municipal de coutellerie (après midi), ateliers de la coutellerie Depireux & démonstrations (forge)

 

11 : Juger la qualité d’un couteau

 

12 : Bladesport – essais de coupe

 

12 : Wootz (en français – Fabian Damanet)

 

13 : Wootz (en néerlandais - Klaas Remmen)

 

14 : Wootz (en anglais – Owen Bush)

 

15 : Wootz (en allemand – Andreas Schweikert)

 

14 – 16 : Techniques de coupe pur la cuisine (par cuisinier Fred Jans)

 

16.15 : remise des distinctions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


WOOTZ

 

 

 

Cette année le thème principale est le Wootz. C’est une nuance d’acier qui était utilisé entre autre pour fabriquer les fameuses épées courbés et autres armes arabes. Pendant les journées de la coutellerie, des séminaires pour le grand public seront donnés par 4 différents spécialistes (en 4 langues). Des affiches didactiques sur la production du Wootz et une exposition d’armes anciennes, d’échantillons des différents stades de fabrication complèteront l’événement. Il y aura aussi quelques métallurgistes / forgerons qui fabriqueront du Wootz sur place !  Dans le monde entier il n’y a qu’une petite groupe de gens qui fabriquent du Wootz. La plupart sera présent à Gembloux ! 

 

 

L'acier Wootz est souvent décrit à tort dans la littérature comme "le vrai acier damas". Il a des noms différents selon les cultures. C'est comme cela, qu'il est appelé, entre autre, Bulat, Al Fulad, Jawhar, Jaudar, Acier au creuset (crucible steel), Wootz, Kara Chorassan ou Al Dimashqui. Le terme le plus employé est Wootz. Il est issu du mot sanscrit "Vuds" qui signifie aussi bien "fer de grande qualité" que "acier".

 

 

 

Le Wootz connaît une méthode de production unique : les différents composants sont fondus dans un four approprié. Cette méthode de production diffère notablement du procédé traditionnel et plus connu de l'acier damas multicouche. Dans le damas traditionnel le dessin et la consistance typiques sont acquis en soudant ensemble différentes couches de métal à la forge.

 

 

 

Pour la production du Wootz, le fer et l'acier proviennent d'un bas-fourneau et sont mélangés dans un creuset avec, par exemple : du charbon de bois, des restes de plantes, du bois, ou des coquilles de noix. Ces dernières substances sont importantes et influencent le taux de carbone et le point de fusion de l'acier finalement obtenu.

 

L'ensemble est hermétiquement fermé et chauffer dans un four. Ce four est comparable à un "four à céramique".

 

 

 

Pendant la fonte des ingrédients, le carbone se déplace à travers le métal. Cela diminue le point de fusion et influence la qualité de l'acier Wootz. L'acier fondu descend vers le bas du creuset; les impuretés éventuelles et les scories flottent à la surface. Après le lent refroidissement du creuset, on peut retrouver au fond de celui-ci un masse d'acier solidifié en forme typique de bol. La surface vitrifiée qui recouvre le dessus de l'acier est formée des impuretés et des scories qui sont fondues.

 

 

 

L'acier est retiré du creuset et homogénéisé longuement à haute température. Ensuite, il est forgé et étendu en différents cycles de forge à relativement basse température. Le métal est si rigide et dur qu'il doit être réchauffé de nombreuses fois (parfois jusqu'à 200 cycles de forge) pour pouvoir être aplani à la forge. Pendant la forge, certains composants de l'acier se dissolvent - les carbures de fer - de la masse de la structure.

 

Ces carbures migrent à travers l'acier et se concentrent autour d'éventuelles impuretés dans l'acier. Ce sont ces cordons de carbures richement carbonés qui constituent la structure typique et bien visible du Wootz, dans une masse d'acier pauvre en carbone. Ce dessin, cette structure, rappellent celle du damas multi - couches, mais sont d'origines différentes: le damas consiste, comme la pâte feuilletée, de différentes couches; le Wootz révèle vraiment la construction chimique interne et la structure du métal.

 

 

 

 

 

 

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES

 

 

 

Endroit                   Foyer Communal de Gembloux

 

                            Place A. Lacroix

 

                            B - 5030 Gembloux

 

                            Belgique

 

 

 

Heures d’ouverturesVendredi 11 novembre 2011 de 19 à 21 h

 

                            Samedi 12 novembre 2011 de 10 à 18 h

 

                            Dimanche 13 novembre 2011 de 10 à 17 h

 

 

 

 

 

Plus d’infos : tim.wagendorp@komosie.be ou via gsm 0474 571 095

 

23:36 Écrit par Jacques Delfosse, BKS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/10/2011

Dernières nouvelles pour Gembloux

Bon, Idea

Je n'ai pas encore de programme plus détaillé, mais je sais déjà qu'il y aura Fabian Damanet qui parlera en français, Owen Bush en anglais, Andreas Schweikert en allemand, Klaas Remmen en néerlandais...
Henri Vialon et Warash, notre collègue forumite seront là aussi.
Si je ne me trompe pas, Warash devrait construire un bas-fourneau ou un four à wootz...Il va peut-être nous le préciser.
C'est notre ami Achim W. (Wirtz) qui chapeaute le tout.
Des pièces modernes et anciennes en wootz seront présentées en vitrines et il y aura même un microscope binoculaire pour pouvoir examiner les structures en wootz en détails.
Il y aura aussi de nombreux autres participants-démonstrateurs...et pas des moindres!!!
Démonstrations permanentes de travail du cuir et scrimshaw...
Les démo's et séminaires sont publics; je ne suis pas encore informé s'il y aura des frais supplémentaires à payer et éventuellement pour quoi !?
De toute façon notre volonté est de garder le tout accessible au plus grand nombre, curieux, débutants et plus experts. Et de maintenir nos prix modiques.
L'entrée reste fixée à 3 €, le vendredi soir et les 2 autres jours.
Comme chaque année, la "forge-dragon" de Xavier Charbonnier sera là aussi pour les animations et initiations pour les plus jeunes et il y aura des activités de coupe culinaire comme l'an dernier.
Les membres de l'Académie d'Anderlecht assureront, comme par le passé la réalisation des "trophées BKS" et forgeront à l'extérieur avec la participation de nos membres Olivier Serniclaes et Patrick Pelgroms.
Il y aura aussi d'autre(s) conférence(s).
J'attends un programme détaillé, avec horaires, de notre Président Tim .
Voilà pour aujourd'hui.
Amitiés,

23:01 Écrit par Jacques Delfosse, BKS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/10/2011

THÈME : Acier au creuset wootz.

Acier au creuset Wootz.

L'acier Wootz est souvent décrit à tort dans la littérature comme "le vrai acier damas". Il a des noms différents selon les cultures.

C'est comme cela, qu'il est appelé, entre autre, Bulat, Al Fulad, Jawhar, Jaudar, Acier au creuset (crucible steel), Wootz, Kara Chorassan ou Al Dimashqui.

Le terme le plus employé est Wootz. Il est issu du mot sanscrit "Vuds" qui signifie aussi bien "fer de grande qualité" que "acier".

Le Wootz connaît une méthode de production unique : les différents composants sont fondus dans un four approprié. Cette méthode de production diffère notablement du procédé traditionnel et plus connu de l'acier damas multicouche.

(dans le damas, le dessin et la consistance typiques sont acquis en soudant ensemble différentes couches de métal à la forge.

Pour la production du Wootz, le fer et l'acier proviennent d'un bas-fourneau et sont mélangés dans un creuset avec, par exemple : du charbon de bois, des restes de plantes, du bois, ou des coquilles de noix.

Ces dernières substances sont importantes et influencent le taux de carbone et le point de fusion de l'acier finalement obtenu.

L'ensemble est hermétiquement fermé et chauffer dans un four. Ce four est comparable à un "four à céramique".

Pendant la fonte des ingrédients, le carbone se déplace à travers le métal. Cela diminue le point de fusion et influence la qualité de l'acier Wootz.

L'acier fondu descend vers le bas du creuset; les impuretés éventuelles et les scories flottent à la surface.

Après le lent refroidissement du creuset, on peut retrouver au fond de celui-ci un masse d'acier solidifié en forme typique de bol.

La surface vitrifiée qui recouvre le dessus de l'acier est formée des impuretés et des scories qui sont fondues.

L'acier est retiré du creuset et homogénéisé longuement à haute température.

Ensuite, il est forgé et étendu en différents cycles de forge à relativement basse température.

Le métal est si rigide et dur qu'il doit être réchauffé de nombreuses fois (parfois jusqu'à 200 cycles de forge) pour pouvoir être aplani à la forge.

Pendant la forge, certains composants de l'acier se dissolvent - les carbures de fer - de la masse de la structure.

Ces carbures migrent à travers l'acier et se concentrent autour d'éventuelles impuretés dans l'acier.

Ce sont ces cordons de carbures richement carbonés qui constituent la structure typique et bien visible du wootz, dans une masse d'acier pauvre en carbone.

Ce dessin, cette structure, rappellent celle du damas multi - couches, mais sont d'origines différentes: le damas consiste, comme la pâte feuilletée, de différentes couches; le Wootz révèle vraiment la construction chimique interne et la structure du métal.

23:39 Écrit par Jacques Delfosse, BKS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/10/2011

Symposium et activités pour "Gembloux 2011"

Nava  
Ferdinando
Régel   Jean-Louis
Charbonnier Xavier
Wirtz   Achim
Schweikert Andreas
Viallon   Henri
Remmen   Klaas
Pelgroms   Patrick
Mouton   Michel
Gerasimov Vladimir
Baran   Evrahim
Lagidse Gotscha
Dabakyan Arkady
Zaqro Nonikashvili
BladeSport Nl
The Polish Society of ancient arts & crafts 1
Bourguignon Dirk et la Forge d'Ostiches
Kunst Academie Anderlecht
 
Cette liste n'est pas vraiment exhaustive, mais regroupe la majorité des participants et démonstrateurs du symposium "wootz affairs" et des autres activités.

23:09 Écrit par Jacques Delfosse, BKS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |